Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Grands dossiers de la règlementation > Groupe de travail du Ministère de l’Intérieur > Réaction : Une administration "tatillonne" !

Réaction : Une administration "tatillonne" !

vendredi 16 juillet 2010, par Marc Belloimbert

Je réagis à propos de l’examen de la réforme de la législation sur les armes, et vos dernières informations sur l’évolution des discussions. Bien que vous ne donniez pas de détails, on sent qu’elles sont difficiles.

Questions à l’Administration :
-  Quels sont les effectifs administratifs nécessaires pour appliquer la règlementation actuelle ?
-  Quels sont les effectifs administratifs qui seront nécessaires pour appliquer une nouvelle réglementation encore plus tatillonne ? N’y aurait-il pas contradiction avec l’ambition du Gouvernement de ne pas remplacer 1 fonctionnaire sur 2 ?
-  Quels sont les effectifs réellement disponibles ?

JPEG - 12.8 ko
"le char Renault est dangereux compte tenu de son blindage et de ses capacités de franchissement".

Il faut constater qu’un certain nombre de demandeurs de bonne foi
(autorisations de détention, de transfert, etc ...)seront de-facto dans
l’illégalité faute de réponse de l’Administration.

- Quelles sont les statistiques des crimes et délits avec armes par catégorie ?
Il serait utile que l’administration se concentre sur le gros des statistiques !

D’après les sources policières, il semble que l’arme des crimes domestiques la plus utilisée soit le fer à repasser !

Ayant assisté à l’audition en Conseil d’État qui a émis l’arrêt du 17 décembre 2007, je suis toujours sous le coup de ce que j’ai entendu : le Commissaire du Gouvernement lisant sans sourire ni sourciller les conclusions des militaires : "le char Renault (guerre de 14-18) est dangereux compte tenu de son blindage et de ses capacités de franchissement". Bien entendu il s’agissait de chars désarmés !

Imprimer cet article

Imprimer