Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Grands dossiers de la règlementation > Groupe de travail du Ministère de l’Intérieur > Une préfecture augmente les contraintes !

Le groupe de travail : anecdotes

Une préfecture augmente les contraintes !

samedi 27 février 2010, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Au cours du tour de table de la réunion du 24 février, il a été rapporté que la préfecture des Yvelines fait du zèle !

Nous l’avions déjà dénoncée en mai 2009. Non seulement rien n’a changé, mais cela fait tache d’huile.

Tout le dossier. sur la nouvelle règlementation

Pour obtenir une arme de 1er ou 4ème catégorie, un tireur doit fournir un grand nombre de "’papiers". Notamment, sa licence de tir validée de l’année doit comporter le tampon d’un médecin qui atteste que « l’état de santé physique et psychique n’est pas incompatible avec la pratique du tir"

La préfecture des Yvelines demande depuis plus de 6 mois, deux documents qui ne sont pas prévus par les textes : un certificat médical de moins de 15 jours, et un extrait d’acte de naissance. Vos associations sont intervenues sous la forme d’un recours contentieux qui a été formé contre la décision du préfet des Yvelines. Nous aurons l’occasion d’en reparler ultérieurement.

Lors de la première réunion du groupe de travail, beaucoup de participants se sont plaints des contraintes qui s’ajoutent aux contraintes, Le président de la FFTir à lui-même révélé qu’il a été obligé de « plier » en fournissant des documents supplémentaires.

Certaines préfectures emboîtent le pas comme celle de la Drôme et tout récemment celle du Rhône. Nous apprenons que la préfecture des Yvelines est « associée » aux réflexions du groupe de travail. Nous souhaitons de tout cœur qu’elle se reprenne et que ses propositions soient bien dans un esprit de simplification de la règlementation comme l’a demandé le Président de la République..

Imprimer cet article

Imprimer