Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Lexique des amateurs d’armes. > Lexique des amateurs d’armes, lettre C

Lexique des amateurs d’armes, lettre C

Lexique lettre A - lexique lettre B, - lexique lettre C - lexique lettre D - lexique lettre E - lexique lettre F - lexique lettre G et H - lexique lettres I et J - lexique lettre K et L - lexique lettre M - - lexique lettre N – lexique lettres O et P - lexique lettres Q, R, S, T, U, V, W, X, Y, Z

- Catégories d’armes : il s’agit de classer des armes dans l’une des 4 catégorie.
- Cartouches « Inertes », « Neutralisées », « à blanc ».
- C’est quoi au juste un collectionneur ?
- Un CERFA est un formulaire administratif réglementé.
- Les conversions d’armes à feu,
- Rapport : Les armes à feu converties en Europe : quand le légal devient létal,
par Nicolas Florquin et Benjamin King pour Small Arms Survey.
- « C » comme « Camouflées ».
- Comment classer une canne fusil ?
- Chargeurs : neutralisé, - à grande capacité (le classement), tambour de MG 34/42.
- Les caractéristiques des armes modifient leur classement.
- Canon : comment classer un canon à poudre noire, authentique ou réplique ?
- Coffre fort pour la détention des armes de catégorie B. Règlementation.
- La conservation des armes et munitions

PowerPoint - 1006 ko



- Calibres et cartouches et poudre sous la forme d’un Powerpoint qui se télécharge.


Définitions de mots

- Carabine : Arme d’épaule à canon rayé descendant directement de l’arquebuse à canon rayé utilisée par les carabins, qui lui ont donné son nom. Elle ne tire que des balles bien ajustées au canon rayé (rainuré intérieurement) qui augmente leur précision en donnant un mouvement gyroscopique au projectile. Actuellement en Europe, c’est une arme d’épaule à canon rayé.
- Carabins : Corps de cavaliers initiés sous le roi de France Henri III , et armés d’une arquebuse à canon rayé, ancêtre de la carabine.
- Chien : Levier extérieur à l’arme, qui « mord comme un chien » une pierre (silex ou pyrite de fer) coincée par une mordache en plomb pour réaliser l’allumage de la poudre . Nous avons gardé ce terme pour les armes modernes qui sont équipées d’un chien (sans pierre) qui frappe l’amorce ou le percuteur d’amorce. Il est appelé marteau (Hammer) par les anglo-saxons.
-  Canardière : Fusil de chasse à long canon et gros calibre fortement chargé, destiné au tir de canards et autres volatiles à longue distance ( 60 à 70 mètres ).
- Cartouche métallique : C’est la cartouche « moderne » composée d’un étui (ou douille) équipé d’un culot avec une amorce d’allumage, d’une charge de poudre propulsive, et d’un projectile, la balle. La balle peut être remplacée par des plombs pour la chasse. Dans ce dernier cas, une bourre est ajoutée entre la poudre et les plombs, et une partie de l’étui peut être en carton ou matière plastique.
- Couvre bassinet  : Sur une arme à silex, petit couvercle qui recouvre le bassinet pour retenir l’amorce de poudre arme chargée.
- Canon  : Tube de métal (Fer, acier, laiton ou bronze) dans lequel on va mettre la charge, et qui va servir à sa projection.
- Crever un canon : Il s’agit de l’éclatement d’un canon dû à une surcharge de poudre, de projectiles, ou à une forte corrosion du métal.
- Culasse : Partie opposée à la bouche du canon, qui reçoit la charge (poudre et balle) de celui-ci. Le projectile sort par la bouche du canon.
- Crosse : Prolongement du fût en bois qui vient s’appuyer sur l’épaule du tireur (fusil et carabine), ou dans la main du tireur (pistolet et révolver)
- Calepin : A l’origine nommé Canepin , c’est un petit carré ou rond de tissu graissé qui enveloppe la balle pour la caler dans une arme de chasse ou de tir et parfois militaire comme certaines carabines. Le papier de la cartouche joue ce rôle dans les armes militaires.(fusil, mousqueton, pistolet).
- Cartouche : Tube de papier contenant une charge de poudre assurant l’amorce et la propulsion, ainsi qu’ une balle pour un fusil, un mousqueton, ou un pistolet. Imposée depuis 1740 dans l’armée française, la cartouche évite au soldat la poire à poudre et le sac à balle, et fait gagner du temps lors des combats. Les chasseurs, qui ont le temps de recharger, n’utiliseront la cartouche, que beaucoup plus tard, modernisée au 19ème siècle.
- Cendrée : Petits plombs ronds d’un 1 à 2 mm de diamètre (chasse au tout petit gibier).
- Chevrotine ou Poste (utilisée à poste fixe dans une battue) : Plombs ronds de 5 à 9 mm de diamètre (Chasse au gros gibier européen)
- Calibres de fusil de chasse : ils ont été modifiés en 1911 pour répondre aux critères internationaux basés sur la livre anglo-saxonne de 453 grammes au lieu de 489,5 grammes pour l’ancienne livre française. Ainsi, par exemple, le calibre 24 très courant en France au 18ème siècle a été réduit de 15,1 mm à 14,7 mm.
- Culot : Fond rond métallique de l’étui d’une cartouche, sur lequel est fixée l’amorce.