Armes et fichages de données personnelles

Le français moyen est méfiant avec les fichages mais croit ses données personnelles protégées par différents textes renforcés récemment par la Directive européenne RGPD. Et chacun est amené à donner, spontanément ou pas, un maximum de renseignements parfois intimes aux « ordinateurs voraces » (...)

Lire l'article complet

17 mai 2020, un nouveau décret pour reprendre les délais en matière d’arme.
Consulter les articles plus anciens