Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Les armes, classements, régimes etc... > Etudes juridiques sur des points de la règlementation des armes, > Faut-il déclarer les fusils à canon lisse ?

Gazette des Armes n°418 mars 2009

Faut-il déclarer les fusils à canon lisse ?

vendredi 1er juillet 2022, par Jean-Jacques BUIGNE fondateur de l’UFA (publié initialement le 6 mars 2010)

JPEG - 123.1 ko

Depuis 2018, les armes à canon(s) lisse(s) [2] sont classées en catégorie C1°c) sont déclarables au même titre que les armes à canon rayés en catégorie C. Cette déclaration s’effectue normalement au moment de l’acquisition chez un professionnel, ou devant un professionnel ou courtier en cas d’acquisition auprès d’un autre particulier.

Exception

Les armes acquises avant le 1er décembre 2011 ne sont pas à déclarer. Cette mesure avait été prévue par l’article 18 du décret du 7 octobre 2011 du fait de l’énorme quantité d’armes à canon lisse détenues par les Français. Ainsi, l’obligation revenant à l’armurier depuis 2011, la déclaration s’effectue sur le flux des armes.
Il n’est donc pas nécessaire d’apporter la preuve de la date de l’achat.
Ce sont uniquement les achats postérieurs à décembre 2011, qui ont provoqué l’enregistrement de l’arme en préfecture, qui mettent le détenteur dans l’obligation de déclarer sur son espace SIA.

Prenons un exemple :
- Monsieur DUPONT-DURAND a acquis un fusil de chasse juxtaposé de calibre 12 avant décembre 2011 auprès d’un armurier ou d’un particulier, et il n’a pas ou plus la facture. Il n’est pas dans l’obligation de déclarer cette arme dans son râtelier SIA car à l’époque les armuriers ne devaient pas déclarer les ventes d’armes en préfecture.
En cas de contrôle, il lui suffit d’indiquer que cette arme a été acquise avant décembre 2011.
La seule parole suffit !

Et le nouveau SIA ?

Après la création du compte individuel, le détenteur dispose de 6 mois pour corriger son râtelier numérique : ajouter les armes qui manquent, supprimer les armes qu’il ne détient plus ou qui sont enregistrées en double.

Voir plus :
-  Notre article expliquant le surclassement de catégorie D1 à la catégorie C en 2018.
PNG - 77 ko



Rel. L- 21/07/22

Et les armes plus anciennes ?
Il est bien évident que les armes d’un modèle antérieur à 1900, classées en D§e) ne sont pas touchées par la déclaration. Elles peuvent être détenue librement sans formalité.
Il faudra simplement s’assurer après la publication de la nouvelle doctrine qu’elles sont bien classées en catégorie D§e).

Le côté historique de cette mesure
La directive a prévu de « lier toutes les armes à leur détenteur », sous-entendu un enregistrement. Soutenus par le gouvernement français, les professionnels s’étaient bien défendus lors de la dernière directive et avaient obtenu que cette mesure ne s’applique que sur les armes nouvellement vendues et non pas celle déjà détenues.

Rel. L- 01/07/22

 

[1appelées par la règlementation à un coup par canon lisse

[2appelées par la règlementation à un coup par canon lisse

Imprimer cet article

Imprimer

Dans la même rubrique