Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Armes : on parle d’elles, ou elle font parler d’elles > L’outrance coutumière des médias

L’outrance coutumière des médias

Chaque fois qu’une arme à feu est utilisée dans une affaire, la presse remet en question le régime de détention. Le moindre fait divers est monté en épingle et plutôt que de s’informer pour présenter objectivement les faits, beaucoup de journalistes courent après l’élément sensationnel qui fera les gros titres.

L’UFA a recensée quelques exemplaires de ces marronniers [1] dans un herbier ou figurent autant de feuilles de choux que de branches de lauriers.

- 2021 - L’essor de la Gendarmerie est pris en flagrant délit de manipulation ;
- 2016 - France 2 ment sur l’origine des armes ;
- 2015 - L’amalgame qui stigmatise ! Les collectionneurs sont fatigués d’être cités par la presse comme des trafiquants ;
- 2015 - Le Trafic d’armes d’Internet est une boîte noire difficile à pénétrer
- 2012 - le parti-pris anti arme est immédiatement repris par tous.
- 2012 - Les médias face a la fusillade de Newtown ;
- 2012 - France Inter : Les morts par arme à feu ;
- 2010 - Reportage de Direct 8 "enquête inédite" ;
- 2009 - Quand l’arme devient un moyen d’expression ! ;
- 2008 - Suisse, La Chaux de Fonds ;
- 2008 - Questions autour d’un trafic d’armes, Nantes ;
- 2008 - Ouest France et le Maine Libre de la Sarthe ;


Il est important que chacun apprenne à dénoncer les dérapages des journalistes et écrive aux médias. Quelques conseils.


[1Un marronnier en journalisme est un article ou un reportage récurant destiné à meubler une période creuse.