Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Cas pratiques : comment classer un... ? > Lexique des amateurs d’armes. > Lexique des amateurs d’armes, lettres Q, R, S et V > R comme Reproduction ou Réplique d’arme ancienne

R comme Reproduction ou Réplique d’arme ancienne

mercredi 20 juin 2018, par Erwan, Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Le mot reproduction désigne l’action de reproduire une arme qui a existé antérieurement. Dans le langage populaire des collectionneurs on emploie également le mot « réplique. » Il faut donc que l’arme ait réellement existé antérieurement pour que l’on puisse valablement parler de reproduction.

Les années qui suivent la seconde guerre mondiale sont marquées par la diffusion sur les écrans français de nombreux "Western". Ce type de film d’aventure séduit beaucoup de nos compatriotes, qui l’associent au vent de liberté qu’apporte la fin du conflit. Sous cette influence, certains d’entre eux commencent à se passionner pour l’histoire de l’Ouest et à collectionner les armes américaines. D’autres entreprennent d’initier les premières reconstitutions.

PNG - 197 ko
La mainmise de l’industrie italienne sur la fabrication de répliques d’armes de la conquête de l’Ouest va s’accompagner d’une reprise du thème western par l’industrie cinématographique italienne, qui produira une série d’excellents films surnommés "Western Spaghetti". En 1969, avec "il était une fois dans l’Ouest", Sergio Leone inaugure ce type de Western dans lesquels les héros porteurs des valeurs fondatrices de la Nation américaine, laisseront la place à des héros crasseux, ramollis et d’une moralité douteuse : mai 68 était passé par là !

A la fin des années soixante, la société française est en pleine expansion économique : on commence à promouvoir la civilisation des loisirs et l’on voit apparaître des parcs d’attraction, comme "OK Corral", centrés autour de spectacle sur le thème du Western. La demande en armes américaines explose et leurs prix montent en flèche. Quelques industriels astucieux comprennent que cette demande n’est pas à la veille de se tarir, alors que la ressource en armes authentiques diminue constamment. De plus, la valeur des armes originales interdit de plus en plus de les utiliser pour les reconstitution ou comme accessoires de cinéma. Les grand noms de l’armurerie américaine tentent de faire face à la situation en créant des séries commémoratives des armes qui ont fait l’histoire des Etats-Unis. des fabricants belges, comme Centaure, ou italiens, comme Uberti, commencent pour leur part à commercialiser des répliques extrêmement soignées de Colts ou de Remingtons à poudre noire, de Colts Single Action Army ou de Winchesters modèle 1866 ou 1873, qui rencontrent un énorme succès, tant sur le marché américain qu’européen.
Des fabricants de moindre renommée "prennent le train en marche", en commençant eux aussi à commercialiser des répliques de moins bonne qualité que les premières. A l’exception des Colts Single Action Army, la plupart des répliques échappent à toute réglementation et sont achetés par des gens qui ne sont pas forcément tireurs ou collectionneurs mais souhaitent simplement pouvoir effectuer le dimanche un tir Western dans leur cercle familial.
Jusqu’aux alentours de 1995, les revolvers à chargement par la bouche sont couramment proposés dans les rayons sport des grands magasins français.

Pour en savoir plus :
- 2018 : Le classement des reproductions d’armes,
- Liste des fabricants publié par les arquebusiers des isles de marennes.
Ce que dit la règlementation :

  • L’article R311-1 du CSI définit ainsi la reproduction d’armes qui seront classées en catégorie D § f) : « arme à feu reproduisant à l’identique une arme ayant existé dans sa forme et dans son fonctionnement. »
  • L’article 21 de l’arrêté du 7 septembre 1995 précise : « Appartiennent au f du 2° de la catégorie D les armes à feu de poing et d’épaule qui répondent à toutes les conditions suivantes :
    • qu’elles reprennent l’aspect extérieur ainsi que les principes de fonctionnement des divers mécanismes des modèles originaux antérieurs au 1er janvier 1900 ;
    • qu’elles soient conçues pour l’utilisation de la poudre noire et des balles en plomb et se chargent par la bouche ou par l’avant du barillet ou tirent des cartouches avec étui en papier ou en carton et se chargent par la culasse, à l’exclusion de toute arme permettant l’utilisation d’une cartouche avec étui métallique. »
Voir aussi :
- Forum : Répliques Old West,
- Comment classer une reproduction de Gatling,
- Cas des rétro conversions, c’est a dire des armes à percussion qui reproduisent des armes à l’origine à munitions métallique,
- Une contrefaçon, n’est pas une reproduction, cas du Colt Single Action Army mexicain
- Le Colt modèle 1873 « Single Action », le modèle d’origine est classé en arme de collection, sa reproduction est soumise à autorisation,
- Quelle catégorie pour une réplique de canon ?
- Déjà en 2008, Bruxelles songeait à règlementer les reproduction,

Imprimer cet article

Imprimer