Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Les tireurs > Fédérations et clubs de tir > Polémique autour de la FFTir > Révocation du Comité Directeur de la FFTir

Révocation du Comité Directeur de la FFTir

mardi 25 janvier 2011, par UFA

L’Assemblée Générale du 23 janvier 2011 a rejeté successivement le rapport moral du président Germont, puis le rapport financier et le correctif budgétaire du trésorier général. Il est vrai qu’avec un déficit de plus 1.500.000€ pour la saison c’était devenu indéfendable.

Face à ce désaveu incontestable un président démocrate aurait donné sa démission. Aussi l’Assemblée Générale a été contrainte « de voter une motion » de révocation du comité directeur et par là même du président, et d’ordonner la convocation de nouvelles élections.

Il semble que Germont n’a pas compris qu’il était révoqué [1] puisque le lendemain il adresse sa démission à tous les membres du Comité Directeur en restituant les clés de la C5 et même le pistolet Perroquet qu’il s’était attribué et dont personne n’a l’utilité !
Il est particulièrement mal fondé à évoquer la protection des statuts alors qu’il ne les a pas respectés, ce qui nous a contraints à engager plusieurs procédures judiciaires. L’attitude de Germont fait hésiter entre la mauvaise foi et l’ignorance du droit.

Tournons vite cette page noire de la vie de la FFTir

La démocratie a fonctionné. La réaction réaliste et constructive des représentants des tireurs licenciés à l’Assemblée Générale nous donne confiance dans l’avenir.

 

[1Germont a été REVOQUE par l’AG du 23 janvier comme tous les membres du CD, par conséquent, sa démission est nulle et non avenue.

Imprimer cet article

Imprimer