Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Les tireurs > Fédérations et clubs de tir > Polémique autour de la FFTir > La réunion du dimanche 6 juin du comité directeur promet d’être (...)

La réunion du dimanche 6 juin du comité directeur promet d’être houleuse….

samedi 5 juin 2010, par UFA

Le président Germont à dans l’idée de faire le « ménage » dimanche prochain et de virer le trésorier qui s’est donné le devoir de rendre public ce qu’il considère comme des dérapages.

Pour arriver à ses fins, le président de la FFTir réunit le comité directeur avec notamment pour ordre du jour « l’élection d’un Bureau au scrutin uninominal à deux tours [2].

Mais pour élire un bureau il faut que le précédent soit arrivé à l’échéance normale de son mandat ou qu’il ait démissionné, ce qui n’est pas le cas. Le procès-verbal du 25 janvier 2009 mentionne que le Comité Directeur de la Fédération a désigné un Bureau à l’unanimité. Et les statuts fédéraux [3] prévoient que le mandat du président et du bureau prennent fin avec celui du comité directeur, Quant aux membres du comité directeur ils sont élus pour une durée de 4 ans. [4]

En fait, que ce soit le président de la fédération ou n’importe quel autre membre de la fédération, personne ne peux légalement invalider des élections ayant fait l’objet d’un procès-verbal signé par le président de la FFTir et notifié à la Préfecture de Police de Paris [5] le 4 mars 2010.

C’est ce qu’a affirmé, par voie d’huissier, Georges Durand membre du Comité Directeur et ancien Président de la Commission Juridique de la FFTir. Il se réserve le droit de poursuites judiciaires en cas du maintien de cette initiative particuliaire.

 

[1Art 22 des statuts,

[2Art 22 des statuts,

[3art 30,

[4art 16,

[5bureau des associations,

Imprimer cet article

Imprimer