Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > L’histoire des armes > Conte de noël : ramasser des armes à la pelle.

Conte de noël : ramasser des armes à la pelle.

jeudi 31 décembre 2020, par Erwan

Ce n’est pas noël tous les jours. Pourtant, déjà collectionneurs, les GI américains récupéraient toutes les armes possibles pour les renvoyer chez eux à titre de souvenir.

Il est vrai que l’Amérique n’est pas la France et que ce n’est pas noël tous les jours.

JPEG - 488.8 ko
Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Ce soldat américain a l’esprit collectionneur, bardé d’armes (trois MP40, une MG 34 et une MG 42) récupérées sur les troupes allemandes lors de la bataille de Normandie.
Derrière lui une Ford M20. Dérivée de l’automitrailleuse M8, elle est est utilisée comme véhicule blindé de commandement.

L’armée américaine autorisait ses hommes à rapporter ce genre de trophée dans leurs foyers. Pour chaque arme, un certificat établi par l’autorité militaire attestait de l’origine de l’arme et le service postal militaire mettait à disposition des combattants des caissettes en contreplaqué pour protéger l’arme pendant son transport.
Lorsqu’il avait la chance de rentrer vivant chez lui, l’homme trouvait ses souvenirs l’attendant dans sa famille. Les armes automatiques devaient toutefois faire l’objet d’une autorisation spéciale mais les pistolets et les fusils à répétition manuelle ou semi-automatiques, passaient « comme des lettres à la poste ».

Imprimer cet article

Imprimer