Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Armes et collectionneurs > La liste de déclassement > Armes proposées pour un classement en catégorie D §g) > Carabines semi-automatiques Winchester modèles 1903, 1905, 1907 et (...)

Article paru dans la Gazette des Armes n° 469

Carabines semi-automatiques Winchester modèles 1903, 1905, 1907 et 1910,

Projet de liste de déclassement.

dimanche 31 mai 2015

Cet article présente un des items que nous proposons au déclassement. Avant de le lire, il est utile de consulter la page précédente.

Les armes présentées dans cette page font parties de la préhistoire des armes.
Nous souhaitons les faire inclure dans la liste de déclassement du fait de leur intérêt culturel, historique ou scientifique au sens de la loi [2].

Carabines semi-automatiques Winchester modèles 1903, 1905, 1907 et 1910.

Ces carabines semi-automatiques ont cessé d’être commercialisées à la fin des années cinquante. La première est en calibre .22LR, les autres respectivement en calibres .32 ou .35 Winchester Self Loading, .351 et 401 Winchester Self Loading. En dehors de la cartouche de .22, ces munitions ne sont plus fabriquées et sont devenues difficiles à trouver.

JPEG - 18.1 ko
Winchester Mle 1903

Nous nous écartons un peu de nos critères car ces armes ne sont pas extrêmement rares, mais leur cas est suffisamment particulier pour plaider pour une révision de leur classement : ces carabines ont en effet été constamment en vente libre en France jusqu’en 1995, date à laquelle elles ont été classées en 4e catégorie, après que le gouvernement, inquiet de la prolifération des versions semi-automatiques en calibre civil de nombreux fusils d’assaut et de l’arrivée massive en France de carabines USM1, ait décidé d’interdire en bloc les armes semi-automatiques.

JPEG - 20.3 ko
Winchester Mle 1907

Ces innocentes carabines de chasse, de tir à la cible et surtout de collection sont « passées à la trappe » avec les autres semi-automatiques, sans qu’on ait jamais eu le moindre délit à leur reprocher dans notre pays en dehors peut-être d’un « délit de sale gueule » car elles présentaient une certaine ressemblance avec l’USM1. Beaucoup ont été détruites ou mutilées après ce classement. Le comble est que l’USM1 à 3 coups est classé en catégorie C et ces carabines en B dans leur version non réduite.

 

[1Loi n°2012-304 du 6 mars 2012, notamment l’art 2 qui modifie l’« Art. L. 2331-2. - I du Code de la Sécurité Intérieure.

[2Loi n°2012-304 du 6 mars 2012, notamment l’art 2 qui modifie l’« Art. L. 2331-2. - I du Code de la Sécurité Intérieure.

Imprimer cet article

Imprimer