Accueil > Armes et collectionneurs > La liste de déclassement > Armes proposées pour un classement en catégorie D §g) > Pistolet Campo-Giro 1913 et 1913/16.

Article paru dans la Gazette des Armes n° 473

Pistolet Campo-Giro 1913 et 1913/16.

Projet de liste de déclassement.

dimanche 31 mai 2015

Cet article présente un des items que nous proposons au déclassement. Avant de le lire, il est utile de consulter la page précédente.
Les armes présentées dans cette page font parties de la préhistoire des armes.
Nous souhaitons les faire inclure dans la liste de déclassement du fait de leur intérêt culturel, historique ou scientifique au sens de la loi [1].

Pistolet Campo-Giro 1913 et 1913/16

Comme le Webley modèle 1913, mentionné dans notre précédent article, les pistolets Campo-Giro modèle 1913 et 1913/16 font partie de ce que l’on peut appeler « la préhistoire du pistolet automatique ».

Conçus par un officier d’artillerie espagnol, le comte de Campo Giro, pour remplacer les Bergmann Bayard modèle 1905 défaillants, ces pistolets présentent un mécanisme assez complexe, bien qu’à culasse non calée. Leur démontage et leur remontage sont difficiles pour toute personne qui n’est dotée que de deux mains ! Le modèle 1913/16 se différencie du modèle 1913 par son mode de verrouillage du chargeur, qui n’est plus actionné par un levier situé à l’arrière du pontet mais par un levier placé à la base de la poignée.
Outre leur désuétude, qui les fit déclasser dès 1921 par l’armée espagnole au profit des pistolets Star et Astra, les Campo-Giro ne furent fabriqués qu’en nombre particulièrement restreint : 1340 exemplaires pour le modèle 1913 et 14000 pour le modèle 1913/16.

Cumulant la désuétude, une munition qui n’est plus fabriquée et un nombre d’exemplaires très restreint ayant survécu jusqu’à nos jours les Campo-Giro modèles 1913 et 1913/16 sont donc pleinement « éligibles » (pour employer le vocabulaire à la mode) à un classement en catégorie D2.


[1Loi n°2012-304 du 6 mars 2012, notamment l’art 2 qui modifie l’« Art. L. 2331-2. - I du Code de la Sécurité Intérieure.

Imprimer cet article

Imprimer