Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > L’actualité du monde > Les USA > Le maire de Chicago réagit à la décision de la cour suprème

Le maire de Chicago réagit à la décision de la cour suprème

jeudi 2 septembre 2010

Dans un article paru dans le Chicago Reader du 8 juillet 2010, le maire de Chicago réagit pour faire suite à la décision de la cour suprême des Etats-Unis d’Amérique.

Il a fait voter un arrêté municipal par le conseil qui s’est trouvé obligé politiquement d’accepter au plus vite sans concertation ce nouvel arrêté qui dit :
- Le citoyen de Chicago a le droit d’avoir une seule arme en état de fonctionner chez soi pour se défendre, les autre armes doivent être sécurisées, démontées pour ne pas servir (prétexte : pour se défendre il ne faut qu’une seule arme),
- Une assurance sera obligatoire pour couvrir le fait de posséder une arme de défense chez soi.
- de plus le citoyen de Chicago ayant un casier judiciaire devra s’inscrire sur un site internet de façon que le public sache que ce monsieur possède une arme.

Pour résumer, cet article a surtout un effet politique et médiatique car le maire doit se représenter l’année prochaine et pour se donner une bonne image il a pris cet arrêté très vite et trop rapidement : il devra être modifié par la suite.

Le citoyen de Chicago dit : que cette loi faite à la va-vite ne changera pas la sécurité à Chicago ; qu’il est préférable d’augmenter les effectifs de police et de faire la formation de ceux qui possèdent des armes à feu

BREF : un certain coût et les parties engagées sur ce débat ne seront jamais d’accord... Il applique la décision de justice avec un OUI MAIS. (le feuilleton continue...)


De notre correspondant aux USA Georges Beeuwsaert

 

Imprimer cet article

Imprimer