Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > Actualité des armes travers la presse, > Colloque : Prévention et lutte contre les trafics d’armes

Colloque : Prévention et lutte contre les trafics d’armes

mercredi 19 mai 2021, par Erwan

Le 19 mai 2021 s’est tenu en ligne le Colloque annuel international « Prévention et lutte contre les trafics d’armes classiques-Le détournement d’armes, acteurs, contrôle, objets » organisé par l’Institut de recherche stratégique de l’École Militaire (IRSMEM) et la Direction Générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS).

Cette réunion a permis d’entendre des consultants et des membres des organismes internationaux luttant contre le trafic d’armes, des militaires et des fonctionnaires de haut niveau, chargés des opérations de terrain. Pour l’amateur d’armes de base, les exposés, toujours d’une grande clarté et d’une grande qualité permettaient de prendre conscience des mécanismes entrant en jeu dans la surveillance mise en place dans le système bancaire.
Ceci afin de détecter les mouvements de fonds suspects, d’exposer le quotidien de l’action de la police internationale face au trafic d’armes au Mali, les renforcements du système de contrôle des utilisateurs finaux afin de prévenir le détournement, ainsi que les inspections menées pour éviter le détournement des armes après livraison à l’utilisateur final, et enfin le combat contre le trucage et le détournement ; la conférence se terminait par trois exposés :
- « adapter les moyens de lutte contre le trafic d’armes artisanales » :
- « le détournement de matériaux dans les réseaux de fabrication d’IED (engins explosifs improvisés) » ;
- « profiler les munitions d’armes légères afin de prévenir leur détournement ».

JPEG - 533.5 ko

Ces questions bien au-delà des préoccupations quotidiennes du collectionneur ou du tireur permettaient toutefois de mieux comprendre les enjeux de la lutte à mort engagée par les états contre le terrorisme.

Ce colloque en ligne (que l’on appelle maintenant de « webinaire »), imposé par la crise sanitaire, représente une nouvelle forme de communication dans laquelle ont été éliminées la contrainte du déplacement et celle de la logistique (repas, salles de réunion etc.).
Ainsi des intervenants étrangers, qui n’auraient pas forcément pu se déplacer à Paris, on-ils pu apporter leur éclairage au sujet et des auditeurs, qui n’auraient pu prendre part à ce colloque « en présentiel », du fait de leur éloignement, ont-ils pu suivre ces passionnants exposés et intervenir en ligne.

JPEG - 361.3 ko

Il faut enfin féliciter les organisateurs pour la parfaite préparation de ce colloque en ligne :un lien de connexion était joint à chaque message-invitation, auquel venait s’ajouter un second lien « de secours » (Youtube). Enfin, les organisateurs avaient prévu une traduction simultanée, qui a permis aux intervenants anglophones d’intervenir en anglais, ce qui leur permettait de conserver ainsi toute la précision technique de leur exposé, ce qui a permis aux auditeurs irréductiblement francophones de bénéficier de toutes les finesses de l’exposé, grâce à d’excellents traducteurs.

Outre l’intérêt du sujet, c’est donc le modèle de ce qu’il faut mettre en place dans l’avenir en matière de téléréunions. Espérons que la crise sanitaire ait dans ce domaine un effet bénéfique en promouvant la réunion en ligne !

 

Imprimer cet article

Imprimer