Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Bavures, saisies et destructions d’armes et d’objets d’art > Les péripéties des demandes de la sous-préfecture du Haut-Rhin

Les péripéties des demandes de la sous-préfecture du Haut-Rhin

Il s’agit d’une histoire en trois temps.

- Juste avant Noël, le Sous-Préfet de Mulhouse exige des détenteurs d’armes classées en catégorie B4, des informations et des documents de façon non prévue par la règlementation. Stupeur et interrogation. Comment respecter une règlementation si le Préfet représentant de l’Etat, s’affranchit lui-même de cette règlementation ?
Nous écrivons au Sous-Préfet pour lui demander de nous expliquer ses fondements juridiques.

- Le Sous-Préfet nous invite à une réunion devant rassembler tireurs, clubs et FFTir pour recevoir des explications.
Nous répondons que nous souhaitons uniquement des informations juridiques et rien d’autre.

- En final, la réunion a lieu dans une franche ambiance scolaire « je parle, vous écoutez et en citoyens obéissants vous opinez du chef » et tout le monde est mécontent.
Et nous n’avons toujours pas de réponse sur l’assise juridique de la demande initiale.
Ainsi la messe est dite ! Mais, quelle sera la suite ?

- Les Dernières Nouvelles d’Alsace rendent compte de la situation dans leur édition du 7 février. Nous sommes content car les formulation de nos différents articles sont reprises.