Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > La Gazette des armes > Articles publiés en 2021, dans la Gazette des armes > Pratique régulière du tir : délais abusifs

Article paru dans la Gazette des armes n° 538 février 2021

Pratique régulière du tir : délais abusifs

mardi 23 mars 2021, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Un tireur reprend le tir après un arrêt de 10 ans, bien qu’ayant tiré pendant 40 ans auparavant, il doit malgré tout recommencer le processus à zéro pour prouver légalement sa « pratique régulière du tir ».

La nouvelle règlementation lui impose trois séances de tir contrôlées espacées de deux mois, afin de figurer sur le « registre journalier des tirs contrôlés ». De cette façon, le club doit lui délivrer une « attestation de l’assiduité au tir » Mais son club l’entend d’une toute autre façon : on lui impose une attente de 6 mois pour avoir accès à un « carnet de tir » qui juridiquement n’existe plus. Puis il doit pratiquer ses trois tirs espacés de 3 mois, soit un total de 15 mois ! Cerise sur le gâteau, il lui faut en plus être parrainé par 2 tireurs adhérents du club depuis plus de 2 ans.

Certains présidents de clubs sont plus « monarques » que d’autres
Rel. L- 23/03/21
 !

JPEG - 48.7 ko

_
Rel. L- 23/03/21________
Voir aussi :
- Réforme du contrôle de l’assiduité du tireur.
- Tumulte à propos des tirs contrôlés. : les passions se déchaînent !
- Fonctionnement et dérives des clubs de tir. Contestation de l’organisation du club de tir.

 

Imprimer cet article

Imprimer