Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > L’actualité du monde > La Belgique > Belgique : dangers sur la liste de déclassement. > BELGIQUE : parcours pour obtenir une arme

BELGIQUE : parcours pour obtenir une arme

mardi 10 avril 2012, par UFA

Contrairement à ce que pense un certain nombre de personnes, les armes à feu utilisées par les truands ne sont pas en vente libre en Belgique.

Le FAL qui a servi au tueur à Liège, par exemple, nécessite pour être détenu aux fins de tir dans un stand une autorisation draconienne et des démarches qui durent parfois plusieurs mois.

Pour obtenir une arme de ce genre voici par quoi il faut passer :

  1. écrire au gouverneur de la province pour demander l’autorisation,
  2. transmettre une attestation du président du club de tir certifiant la pratique courante du tir,
  3. transmettre une attestation médicale,
  4. transmettre un extrait de casier judiciaire vierge,
  5. passer (et réussir) un examen théorique portant sur la sécurité de la pratique du tir,
  6. passer (et réussir) un examen pratique de tir,
  7. subir une enquête personnelle,
  8. subir une enquête de voisinage,
  9. subir une enquête de famille,
  10. ne pas habiter dans un quartier dit « a risque »,
  11. et bien entendu PAYER cette autorisation.

Avec beaucoup de patience on pourra peut-être obtenir l’autorisation (Modèle 4) d’acquisition d’une arme soumise à autorisation (Un revolver en calibre .38 par exemple).

 

Imprimer cet article

Imprimer