Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Lexique des amateurs d’armes. > Lexique des amateurs d’armes, lettre M > Comment classer une maquette d’arme ?

Comment classer une maquette d’arme ?

dimanche 20 janvier 2019, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Les textes définissent ainsi les maquettes d’armes :
Maquette : reproduction d’arme à feu à une échelle autre que 1 : 1 et garantissant la non- interchangeabilité des pièces. [2]

PNG - 228.6 ko
Il y a parfois des maquettes qui sont à l’échelle 1 mais n’ont aucune fonction mécanique, un espace de bloc qui ressemble à une arme. Mais qui n’est pas une arme.

Il suffit donc que la reproduction de l’arme n’ait rien a voir avec une arme d’origine :
- une échelle différente de celle de l’arme d’origine ;
- la même échelle, mais un matériaux qui ne soit pas de l’acier et ne permette pas le tir ;
- pas de pièces détachées qui puissent pas montées sur l’arme d’origine pour la réparer.

PNG - 33.3 ko

Ainsi, en dehors de la définition, le CSI ne donne aucune indication sur une quelconque règlementation sur les maquettes. On peut légitiment en conclure qu’une maquette qui correspond à la définition, n’est pas classée comme arme par le CSI, il s’agit donc d’un objet courant ne subissant aucune règlementation particulière.

Une maquette est simplement un objet didactique !

JPEG - 175.3 ko
FSA 49/56. La maquette à l’échelle 1,5 voisine avec l’original neutralisé.
JPEG - 182.3 ko
JPEG - 231.1 ko
PM MAT 49 : La maquette à l’échelle 2 laisse paraitre l’original minuscule. De quoi montrer de loin lors d’une formation à l’armement.
JPEG - 219.7 ko
AAT52 : La maquette échelle 1,5 permet de voir la différence d’échelle avec le modèle normal.
 

Imprimer cet article

Imprimer

Dans la même rubrique