Informations importantes sur les manifestation du fait de la crise actuelle !

Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > Les films et téléfims > Les invraisemblances des téléfilms

Le bêtisier des réalisateurs

Les invraisemblances des téléfilms

dimanche 5 février 2012

Le cinéma et les téléfilms sont très friands de scènes d’action mettant entre les mains des acteurs des armes toutes plus impressionnantes que les unes autres.

Hélas, pour augmenter l’effet "dramatique" des scènes et palier l’impossibilité évidente d’un tir réel, les accessoiristes mettent en oeuvre certains artifices souvent forts grossiers qui ont le don de nous faire bondir de notre fauteuil.

En dehors des chargeurs à 2000 coups de tous les PA et PM de cinéma et des reculs exagérés, tout le monde à en tête certaines grosses ficelles comme :
- Le FM 24/29 qui tire de la farine dans "Paris Brûle t’il",
- Clint Eastwood qui glisse des cartouches dans le barillet d’un Colt ... avec des cheminées !,
- La Browning M2HB de "Red" qui tire toute seule des centaines de cartouches, sans bouger et sans que son canon ne fonde !
- Un soldat anglais escaladant le filet d’un cargo derrière Belmondo dans "Week-end à Zuydcoote" avec une belle planche dans le dos en guise de Nº1 !

La liste est très longue.

Voici le dernier artifice qui m’a fait mourir de rire ... jaune ... dans une production télévisuelle française de 2006 : ["Alex Santana", épisode "La cible".

Regardez bien ce "FMR-Unique RS1" appelé à tort "PGM Précision Ultima Ratio" dans le film. . Plutôt, tendez bien l’oreille. On ne nous l’avait jamais faite celle-là.
Celles-là dirais-je même : Le personnage principal de la série attribue à Dante Alighieri la paternité de la citation latine "ultima ratio regum".
2 étuis sont comparés, mais ils ne sont pas du même calibre.

Je ne vous dis pas tout !

Voir la vidéo et mourir de rire !

Imprimer cet article

Imprimer