Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > La Gazette des armes > Articles Gazette publiés en 2011 > Les dinosaures sont de retour !

Les dinosaures sont de retour !

vendredi 30 septembre 2011, par Jack PUAUD

Je viens de prendre connaissance de l’interview consenti à la Gazette des armes par Jean-Jacques Buigné lors du salon des antiquités militaires d’Aix en Provence, pour « son retour sur le marché »…
Je ne suis pas surpris par le succès obtenu auprès de ses anciens clients et disons le tout net devenus ses amis pour la plupart…

Les dinosaures dont il m’honore également du titre… [1] sont encore bien présents et ils regrettent beaucoup de bonnes choses sans pour autant tomber dans la nostalgie !

JPEG - 15.9 ko
Jean René Clergeau (bonnet rouge) a créé la 1er revue sur les armes "Le Tromblon" dans les années 1960. Sur la photo en compagnie de Jack Puaud

C’était l’époque ou le commerce des armes et le marché de la collection n’était pas entièrement voué à la réalisation de marges les plus élevées possibles dans un temps record !...

Le quotidien du passionné d’armes anciennes

Possibilité d’échange entre collectionneurs mais également collectionneurs vendeurs, reprises honnêtes sur des achats, pas de papier pas de signature, la parole donnée suffit, bref une mentalité de toucheurs de bœufs que le provincial que je suis assume entièrement…
Commande à distance, téléphone ou autre, palabres, négociations âpres (car le père JJ n’est pas commode à traire), mais la parole donnée « cochon qui s’en dédit" !

Si par le grand fait du hasard il y a un shmilblick de dernière minute, pas de problème, un arrangement est toujours possible au pire l’objet est repris, satisfait ou remboursé !

Je ne peux conclure sans parler de mon copain JR Clergeau dont la verve nous manque tant, pionnier dans les années 60 avec sa revue le Tromblon, réalisant tout lui-même avec des moyens de fortune cessant au bout de 5 numéros épuisé par la tâche trop lourde, mais la voie était tracée !

JPEG - 757.8 ko
Jack Puaud à la bourse aux armes de St Florent le Viel

Je peux sans trahir sa pensée affirmer qu’il reste beaucoup de choses à partager, il y a eu d’importantes découvertes de réalisées ces dernières années
Parfois, les vérités d’il y a 20 ans ne sont plus celles d’aujourd’hui, mais on continue par paresse intellectuelle sans doute à s’y cantonner.

Comment ne pas souhaiter bon vent au « dinosaure » ?
Je le fais volontiers


[1Peut être une nouvelle association à créer ???

Imprimer cet article

Imprimer