Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > L’actualité du monde > L’ONU > Les élucubrations de Small Arms Survey.

Les élucubrations de Small Arms Survey.

L’Officine œuvrant pour l’ONU, connu sous le nom de Small Arms Survey, a édité un "annuaire" sur les armes légères à l’occasion de la première biennale que le "machin" consacre, avec nos deniers, à nous désarmer. Ce document est truffé d’erreurs manifestes, au moins quand à la partie consacrée à la France. D’après, nos contacts les données pour les deux autres pays européens, le Royaume-Uni et l’Allemagne seraient tout aussi fantaisistes.
Ce travail bâclé et certainement orienté, n’a pas empêché Robert McDougall, représentant du Canada, une référence en matière de gabegie du contrôle des armes, de saluer "des données de référence telles que l’annuaire sur les armes légères (Small Arms Survey)".
Et le secrétaire général du machin, avec le sens de l’amalgame dont il a déjà fait preuve dans un communiqué de presse le 26 juin dernier en mettant au même niveau " l’Holocauste et Hiroshima "

Le plus haut fonctionnaire du "machin" mélange allègrement les accidents, les homicides, les suicides et les actes de guerre (2), c’est à dire les armes automatiques et les lanceurs d’engin qui sont employés dans les conflits endémiques du tiers monde et les fusils hérités de nos grands-pères.
Bref, il s’immisce dans notre mode de vie, dans notre vie privée.
Mais maintenant, n’importe qui ne peut plus dire ou écrire n’importe quoi.
Ecrivez votre indignation à vos élus, aux médias, concernant ces falsifications.
- Commentaire de l’IFAL,
- Réaction de l’IEAC (Institut Européen des Armes de Chasse et de Sport),
- Communiqué de presse (23/06/2003) de l’ONU
- L’ONU et la criminalité,
- L’ONU et la mortalité par armes à feu,
- L’examen des armes légères en 2006,