Comment différencier une arme de catégorie A1-11 des autres catégories ?

VZ 58 ou VZ 858

samedi 16 octobre 2021, par Une réunion d’experts de divers horizons

PNG - 1.5 Mo
Le sélecteur en position arrière indique que l’arme tire au coup par coup (chiffre 1). Positionné à la verticale, l’arme est en sureté. A l’avant, le chiffre 30 indique la position automatique.
Sur la photo du haut, le chiffre "30" a été effacé par un fraisage (cercle rouge). Une goupille soudée dans la carcasse (flèche verte) empêche de positionner le sélecteur vers l’avant sur la position tir automatique.

Cette page fait partie d’une suite d’articles donc le but est de chercher à discerner les éléments factuels qui pourraient faire classer une arme dans la catégorie A1-11° [1] ou dans l’une des autre catégories et paragraphe A ou B.

JPEG - 37.6 ko

Le modèle illustré dans cet article est une version commerciale modèle 858 distribuée par CZ. Sauf la photo ci dessous à droite est bien le modèle militaire.
Un examen attentif révèle que le modèle CZ 858 est assemblée avec une carcasse militaire, bien que construit directement en semi-automatique.

PNG - 2.9 Mo
Certaines VZ 58 militaires modifiés en semi auto ont été nommées « Gazela. » Distribuées par la société tchèque Works (Zéléni Sport) elles étaient encore importées par Europ Armes il y a quelques années.
JPEG - 302.7 ko
Le VZ 58 est le fusil d’assaut équipant l’armée tchécoslovaque au temps de la guerre froide. Il ressemble à l’AK 47 tire la même munition, mais mécaniquement il est très différent de l’arme russe.
La version commerciale se nomme VZ 858.

L’arme est montée d’origine en version semi-automatique et est juridiquement classée en catégorie B4 en raison de son calibre de 7,62x39. Mais comme pour le VZ 61 elle pourrait être classée par erreur en catégorie A1.
Il circule des armes marquées Gazela ou Gazela 58. Ce sont des VZ 58 rachetées en grosses quantités par le distributeur tchèque WORKS-ZS (pour Zéléni Sports), qui les a revendu sur le marché européen. Works à étalement vendu des UZI, Galil, AKM et AK 47 de diverses origines. Ce sont bien entendu des armes de catégorie A1-11°. D’ailleurs le RGA classe toutes les armes produites par Work en catégorie A1-11° sauf un modèle russe de chez IZMASH qui reste en B4.


Il est possible de cliquer sur les photos pour les agrandir afin de mieux observer les détails techniques.


[1Armes à feu à répétition automatique transformées en armes à feu à répétition semi-automatique ;