Article paru dans la Gazette des Armes n° 473

Pistolet Mannlicher Mle 1901 et 1905

Projet de liste de déclassement.

dimanche 31 mai 2015

Cet article présente un des items que nous proposons au déclassement. Avant de le lire, il est utile de consulter la page précédente.
Les armes présentées dans cette page font parties de la préhistoire des armes.
Nous souhaitons les faire inclure dans la liste de déclassement du fait de leur intérêt culturel, historique ou scientifique au sens de la loi [1].

Les arcanes du Mannlicher 1900

Au nombre des armes classées en 8e catégorie dès la première heure figurait le pistolet Mannlicher modèle 1900. Cette arme très rare n’avait fait l’objet que de peu de publications et nous avons eu encore aujourd’hui le plus grand mal à trouver sur Internet une photo d’un « vrai Mannlicher 1900 ». Ce n’est qu’en se reportant à la documentation que l’on parvient à se faire une idée précise de ce à quoi correspondent les appellations de Mannlicher modèle 1900, 1901 et 1905.
Ces appellations n’étaient pas employées à l’époque où la Waffenfabrik Steyr, qui fabriquait ces armes, ne les présentait que comme « Selbstaldepistole Mannlicher ».

Seul un petit contrat passé en Autriche par l’armée argentine fit officialiser l’appellation de « modelo 1905 » pour la version à magasin de 10 cartouches du pistolet Mannlicher. Cette version fut également commercialisée sur le marché civil (dans ce cas, les armes ne sont pas marquées des armoiries de la République d’Argentine) sous le nom de « modelo 1905 ».

Les appellations de modèles 1900, 1901 sont simplement des classifications introduites par les collectionneurs pour tenter de se repérer dans la variété des modèles produits, souvent à quelques dizaines d’exemplaires seulement. Pour tenter de répondre à la demande des collectionneurs, certains marchands n’ont pas hésité à vendre des Mannlicher modèle 1905 argentins pour des modèles 1900 et nombre de collectionneurs ont acheté des modèles 1901 en pensant acheter un modèle 1900, qui ne s’en distingue que par la présence d’une vis au lieu du cliquet immobilisant la plaque de recouvrement de la platine sur les modèles suivants.
Le bon sens commande de classer en catégorie D2 les pistolets Mannlicher modèles 1900, 1901 et 1905 : il s’agit en effet d’armes rares et aujourd’hui dépassées. Dépourvues de chargeur, il faut alimenter leur magasin fixe contenu dans la poignée à l’aide d’une lame-chargeur devenue introuvable, dont la fabrication a cessé depuis 110 ans.
Leurs cartouches ne sont plus fabriquées.


[1Loi n°2012-304 du 6 mars 2012, notamment l’art 2 qui modifie l’« Art. L. 2331-2. - I du Code de la Sécurité Intérieure.