Armes : Mélenchon a dit...

mercredi 8 juin 2022, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Sur France Inter, Jean Luc Mélenchon annonce qu’il procédera à un « désarmement général » de la population, doit-on comprendre qu’il fera confisquer les armes de chasse, de tir sportif ou de collection légalement détenues par les honnêtes citoyens ?

Pour se prémunir de tirs dans les écoles qui n’existent pas chez nous, le chef du parti NUPES [1] veut saisir les 11 millions d’armes en circulation [2] en faisant l’amalgame entre les armes légales et celles détenues illégalement.
Pour cela, doit-on comprendre que ce politicien veut utiliser la Police, AGRIPPA et le SIA pour aller dessaisir « à la Vichy » les armes légalement détenues ? Cela semble même être sa priorité bien avant de s’intéresser aux trafics pour lesquels il ne propose rien de concret. En effet, son parti a déjà fait des propositions de loi pour interdire les calibres les plus puissants, et trouve que les armes de chasses et de tir sportif sont insuffisamment contrôlées permettant des intimidations, menaces ou féminicides.

La première tâche, c’est le désarmement.

PNG - 129.7 ko
Cliquez sur l’image

Il faut dire qu’il reste fidèle à ses engagements après avoir récupéré les animalistes, les écolos, il veut interdire la chasse.

On lui souhaite bonne chance s’il devient premier ministre.
Mais comme nous ne faisons pas de politique, nous ne donnerons pas de consigne de vote.


Article de Chassons.com publié au lendemain des élection ou la NUPES de Mélenchon à établi une percée électorale.

[1Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES) qui regroupe plusieurs partis de gauche dont le Parti socialiste et le Parti communiste, et qui a pour but de remporter un maximum de sièges lors de législatives afin d’imposer une cohabitation au président Emmanuel Macron.

[2Le chiffre de 11 millions d’armes comprend les armes légales !