Accueil > L’I.F.A.L > Actions de l’IFAL > L’argumentaire > La nébuleuse liberticide > Michael Moore

Un anti-arme notoire

Michael Moore

lundi 4 février 2008, par l’IFAL

"Quand il ne sait pas, il ment. Quand il ne ment pas, il invente. Quand il n’invente pas, il triche. Il traque les gens pour leur faire dire des choses qu’il truque ensuite. Quand il ne truque pas, il manipule

Il est richissime et se déguise en gueux. Il dit vouloir le bien de l’humanité et n’a que haine pour elle. Tout est fallacieux dans ce qu’il écrit ou filme. Presque plus personne ne se fie à lui, y compris la gauche américaine, qu’il a bernée plus souvent qu’à son tour. Il a été particulièrement bien traité en France : c’est pourquoi il est salubre que, ici, on aille voir au-delà de ce miroir nommé Michael Moore, et que, comme le fait Guy Millière, patiemment, chirurgicalement, on décortique une bonne fois ce qu’il y a derrière tout cela."
C’est ainsi que Guy Millière, Président de l’institut Turgot démystifie l’imposteur dans son livre : Michael Moore - au-delà du miroir
- Lire l’article.

Imprimer cet article

Imprimer