Accueil > Accueil > Dossiers > Armes et collectionneurs > Dossier : la carte de collectionneur ? > Test QCM en vue de l’obtention de l’attestation.

Test QCM en vue de l’obtention de l’attestation.

jeudi 13 décembre 2018

Le test QCM pourra être passer à partir du 13 février, date où nous aurons terminé la mise en place de notre système.

Si le demandeur de l’attestation délivrée par nos associations n’est ni adhérent, ni notoirement connu, alors il doit répondre à un Questionnaire à Choix Multiple (QCM). Ce questionnaire est uniquement accessible sur ordinateur en version numérique et doit être renseigné en présence d’un « délégué », dont le rôle est de vérifier que celui qui passe le test est bien le collectionneur qui s’est inscrit en vue de l’attestation. Par sa présence, le délégué fait également en sorte d’éviter les fraudes.

Le test est composé de plusieurs types de questions. Une ou deux questions éliminatoires, notamment sur les mesures de sécurité liées aux armes et la réglementation, sont systématiquement posées. Une mauvaise réponse vaut échec au test et pas de délivrance de l’attestation. Il y aura également des questions non éliminatoires sur l’histoire des armes, leur technique et bien entendu sur d’autres aspects de la règlementation. Il faut que le candidat obtienne la moyenne pour réussir le test.

Le questionnaire n’a pas pour objectif de vérifier une connaissance approfondie de tous les domaines de la collection mais plutôt de nous assurer que le candidat possède un réel intérêt pour l’histoire des armes et un minimum de curiosité pour la technique armurière. La finalité de tout ceci est d’identifier des gens qui ont « un profil de collectionneurs » et non à recruter des experts. Le questionnaire sert à identifier les opportunistes, qui chercheraient seulement à se procurer une arme dans un but autre que culturel. Nous ne pouvons pas risquer de reconnaître comme collectionneurs des individus qui n’en sont pas et qui pourraient présenter des « inconvénients ».

A noter que la carte de collectionneur peut également être demandée au nom d’une association, un musée ou toute autre personne morale. Dans ce cas, c’est le représentant de l’organisation qui suit la procédure comme pour une personne physique.

Ainsi, pour toute demande d’attestation, il faudra être adhérent de l’UFA et régler la somme de 60 € pour les frais de dossier. Ceux qui devront subir un test QCM, dans certains cas, devront en outre régler la somme de 40 € au délégué chez qui ils auront passé le test. Au cas où le test serait négatif, l’UFA remboursera les frais de dossier de 60 € mais les honoraire du délégué lui resteront acquis. Le test QCM doit obligatoirement se dérouler chez un délégué.

Imprimer cet article

Imprimer