Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > L’actualité du monde > L’ONU > L’ONU, l’ennemi des armes

L’ONU, l’ennemi des armes

mercredi 16 janvier 2008, par l’IFAL

" L’ONU est une tribune dérisoire pour des discours à sensation, des surenchères et les pires menaces. IL va de soi qu’à aucun prix, la France n’acceptera qu’une conjonction d’Etats plus ou moins totalitaires et professionnels de la dictature et d’Etats tous nouveaux venus, plus ou moins consistants, lui dictent sa loi... " Ch. De Gaulle.

Depuis plusieurs années, nous avons dénoncé le rôle néfaste de l’ONU sur nos libertés et le droit aux armes en particulier. Les événements récents ont amené d’autres esprits indépendants à se prononcer : Ce n’est qu’un rassemblement d’Etats les plus divers et les moins légitimes, doublé d’une bureaucratie rêvant d’étendre ses pouvoirs et de devenir le gouvernement mondial au détriment des libertés individuelles. [1]

En janvier 2003, en visite aux Etats-Unis, le Vice-Président de l’ADT et de l’UFA a exposé la thèse de l’action liberticide de la SDN à l’ONU et a plaidé pour un retrait des Etats-Unis du machin. Arguant que si la SDN a été muselée, c’est justement parce que les USA n’y participaient pas.
Aujourd’hui, de plus en plus nombreux sont ceux qui espèrent que : la mythologie de l’ONU s’est effondrée avec la statue de Saddam Hussein. L’illusion wilsonienne se dissipe et la brutalité éternelle des rapports de force se donne comme telle. On songe aux propos de Charles de Gaulle sur "le Machin" et l’on s’étonne de l’enthousiasme de ses héritiers putatifs pour la chose ! [2]

Et ce phénomène n’est pas propre aux seuls américains, en France et en Europe de nombreuse voix s’élèvent.
Dans le bimensuel de l’UDF du 19 mai 2003, Dominique Moïsi [3] écrit : Les Nations Unies sont le symbole des États désunis du monde. Il n’y a pas d’autre réalité. Le système ne marche pas depuis longtemps. On pourrait aussi rappeler que ce système est né de l’ignominie de Yalta. Roosevelt a cédé sur la Pologne et l’Europe centrale pour obtenir le ralliement de Staline à son projet de SDN rénovée. [4]

L’épée est l’axe du monde (Ch. De Gaulle)


[2Voir Action Guns n° 266 juin 2003, n° 260 décembre 2002, n° 257 septembre 2002 et n° 265 mai 2003

[3Dominique Moïsi est l’un des principaux responsables de l’IFRI (Institut français des relations internationales).

Imprimer cet article

Imprimer