Accueil > Accueil > L’administration produit elle-même ses délinquants !

L’administration produit elle-même ses délinquants !

vendredi 4 janvier 2019

Voilà une histoire pas banale qui boucle sur elle-même genre machine infernale.

Une préfecture de province tarde à délivrer des récépissés de déclaration. Mais au moment de les envoyer, elle les bloque parce qu’entretemps, le propriétaire des armes a été inscrit au FINIADA.
Mais cette inscription a été prise parce que justement il ne lui a pas été possible de produire les dits récépissés lors d’une demande policière.

Quelle belle matière pour l’avocat qui pourra appuyer de ses «  effets de manches » et qui peut-être il fera référence à Kafka ? Ou alors à cette expression latine : Nemo auditur propriam turpitudinem allegans.

PNG - 252.7 ko
Voila un chat qui cours après sa queue !