Accueil > Presse & armes (articles, émissions...) > La Gazette des armes > Articles Gazette publiés en 2011 > Classement des calibres militaires

Gazette des armes n°433 Juillet-août 2011

Classement des calibres militaires

jeudi 7 juillet 2011, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

JPEG - 19.1 ko
Le propriétaire de cette Savage en calibre .223 Remington risque de se trouver bien embarrassé au passage des frontières avec sa Carte Européenne d’arme à feu. En effet la mention en A de son arme risque de troubler le douanier à l’entrée du pays en lui faisant croire que l’arme est interdite. Pourtant dans les autres pays les armes en « full auto » sont classé en A. Les autres armes d’épaule sont classées dans les autres catégories. Situation difficile…

L’adoption par les députés le 25 janvier de la loi sur les armes avait provoqué la colère des tireurs. En effet les parlementaires prévoyaient le classement dans la catégorie A des « armes et munitions conçues pour la guerre terrestre, navale ou aérienne »

Le mois dernier, nous avons indiqué que le classement dans la catégorie A (interdite) porterait sur certains calibres : 7,62x39, les 5,45x39 et 14.5 russes, les 12,7/.50 BMG même à répétition et enfin les 5,56/223. Selon nos informations, l’administration pensait donner des dérogations pour les tireurs sous forme d’autorisations viagères pour ceux qui les possèdent déjà et peut-être plus…
Cette information avait soulevé la colère et l’inquiétude des tireurs qui possèdent ces armes. Et nous avons même été pris à partie sur les forums, comme si nous étions d’accord ou responsable de la situation. Alors que dans le cadre de ces pages, nous nous bornons à vous informer le mieux possible. Notre action se situe ailleurs.

JPEG - 24.8 ko
Les pratiquants du Tir aux Armes Règlementaires utilisent essentiellement les calibres 5,56x45/.223 Rem et le 7,62x39 . Les FSA gros et petits calibres sont abondamment représentés ainsi que les clones civils d’AR 15/M4, AK 47 & 74. Le passage en A obligerait les tireurs au rechambrage dans des calibres bâtards et pas forcément adaptés..

Récemment, les Ministères de la Défense et de l’Intérieur se sont réunis pour décider du classement. Les positions sont claires : certains services du Ministère de la Défense souhaitent le classement de ces calibres et des armes correspondantes dans la catégorie A. Par contre, le Ministère de l’Intérieur souhaite le classement en B. Pour une fois que l’Intérieur soutient la cause des utilisateurs, il faut faire une croix sur le calendrier. Mais les positions des uns et des autres sont tellement verrouillées, qu’il serait nécessaire que le Premier Ministre use de son pouvoir d’arbitrage. Le problème est que le
« pouvoir » est concentré sur l’Elysée et que cela fait longtemps que Matignon n’arbitre plus rien.

Qui va gagner ? On espère que c’est le bon sens qui l’emportera.
Il semble que l’on se tourne vers un consensus ou les armes de calibre militaire seraient en B et toutes les munitions réservées aux détenteurs légaux d’armes à feu, autorisation ou déclaration.

Il faut bien reconnaître que si les calibres en question étaient classés en A, ce serait une régression par rapport à la règlementation actuelle. Après les feuilles de route données en 2009 par le Président de la République et le Ministre de l’Intérieur de l’époque : la règlementation des armes « est devenue inefficace car trop tatillonne pour les honnêtes gens et impuissante face aux trafiquants », le citoyen moyen ne comprendrait pas, surtout à un an des élections !

- La Gazette des armes n° 433 de juillet août 2011

Imprimer cet article

Imprimer