Accueil > Dossiers pratiques, études etc... > Armes : on parle d’elles, ou elle font parler d’elles > Novembre 2015 : Offensives contre la détention d’armes légales > Cet après midi 7 décembre s’est réunie à Bruxelles une commission...

Cet après midi 7 décembre s’est réunie à Bruxelles une commission...

lundi 7 décembre 2015, par Jean-Jacques BUIGNE président de l’UFA

Cet après midi s’est réunie à Bruxelle la commission du Marché Intérieur et la Protection des Consommateurs. IMCO.. Il est possible de suivre le débat en streaming. Il fait ressortir que les propositions de la commission sont fortement contestées au point que le membre de la commission qui a pris la parole en final était plutôt en colère.

Les eurodéputés confessent qu’ils ont reçu de nombreuses plaintes de la part de détenteurs légaux d’armes.

Regards sur cette réunion

Il est intéressant de noter que le porte-parole du comité Pierre DELSAUX a commencé en affirmant que la proposition ne visait pas directement les événements à Paris, mais qu’elle était dans les tuyaux depuis longtemps. Le débat a immédiatement débuté sur l’accès facile aux Kalachnikov qu’ont les terroristes. Irritation de nombreux membres de la commission IMCO.

Nous nous sommes amusés à noter plusieurs des questions-réponses posées par les membres de cette commission. Cette liste n’a pas de valeur scientifique, visionnez vous même la vidéo ou consulter les minutes de cette réunion.

- V. Ford. Présidente. Elle était très critique sur la proposition et malicieusement a rappelé que depuis la directive 2008 il est prévu une norme unique de neutralisation avec une sécurité renforçée. Il aura donc fallu pas moins de 7 ans pour se décider à les mettre en oeuvre ?).

- P. Durand. Plutôt favorable à l’égard de la proposition, souhaite un passage à 2 catégories. Négatif pour les amateurs d’armes. Voir ses allégations a propos des armes semi automatiques.
- R. Waskievicz. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- A. Schwab. Neutre sur le sujet, ne sais pas quoi penser.
- M. Tarabella. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- A. van Bossuyt. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- M. Ulvskog. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- D. Charanzova. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- O. Sehnalova. Critique envers proposition. A suggéré d’examiner les législations des pays membres et de choisir la meilleure.
- F. Obermayr. Également suggéré le choix de la meilleure utilisation des lois sur les armes des Etats membres.
- J. Halla-Abo. Très critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- A. Szejnfeld. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- C. Sehler. Critique envers proposition. Favorable aux détenteurs.
- N. Dante. Négative envers proposition. Collectionneurs défendus et armes anciennes. Bon pour nous.
- R. Metsola. Négative envers proposition. A évoqué les collectionneurs de munitions et les musées. Elle s’est inquiété de savoir s’ils avaient été consultés. Bon pour les collectionneurs.
- O. Karan. Négative envers proposition. A mentionné les collectionneurs.
- K. Kallas. Négative envers proposition. A mentionné l’écart qui existe entre le but recherché et la rédaction de la proposition.

La réponse du comité après cette liste de critiques était intéressante à voir. Le porte-parole du comité était visiblement agité et frustré. Il a déployé plusieurs arguments :

- "10.000 personnes tuées avec des armes légales". Nous savons bien que ces données ne font pas le distinguo entre les armes utilisées par les services des Etats (police-armée) et celles détenues par les personnes privées. Voir par ailleurs.

- "Les terroristes utilisent des armes légales"". C’est un mensonge pur et simple. Quand une arme neutralisée ou de tir à blanc a été reconvertie, elle devient illégale. Toujours cette même confusion.

- Il n’arrive pas à comprendre que des tireurs sportifs puissent utiliser des AK-47 dans des compétitions sportives, cela dépasse sa réalité de fonctionnaire. Dans sa logique, il veut faire interdire toutes les armes semi-automatiques, quels qu’en soient leur modèle, principe, dimension, époque, valeur historique (comme le Chauchat).

Nous demandons à nos lecteurs de bien faire savoir que dans les bureaux de Bruxelles on profère des mensonges, maintenant nous connaissons les noms.

De toute façon, il y a fort à parier que la prochaine réunion de la Commission sera houleuse.... le travail des amateurs d’armes légales commence à fonctionner....


Voir l’opinion des amateurs d’armes sur l’intervention du député vert européen Pascal Durand.

En résumé :
Dans cette réunion il y avait 19 participants et 16 ont critiqué les propositions de la commission, 2 soutiennent la commission et le dernier est sans avis.
A noter que ceux qui se sont exprimés sont de tous les bords politiques.

Imprimer cet article

Imprimer