Accueil > Armes et collectionneurs > La liste de déclassement > Armes proposées pour un classement en catégorie D §g) > Carabines de chasse Remington mle 8 et 81 et carabine FN mie (...)

Article paru dans la Gazette des Armes n° 472

Carabines de chasse Remington mle 8 et 81 et carabine FN mie 1900

Projet de liste de déclassement.

dimanche 31 mai 2015

Cet article présente un des items que nous proposons au déclassement. Avant de le lire, il est utile de consulter la page précédente.
Les armes présentées dans cette page font parties de la préhistoire des armes.
Nous souhaitons les faire inclure dans la liste de déclassement du fait de leur intérêt culturel, historique ou scientifique au sens de la loi [1].

Les Remington modèle 8 et 81 sont des carabines de chasse à magasin fixe de quatre cartouches, qui ont été construites d’après des brevets déposés par John M. Browning en 1900 et 1902. Afin de respecter le partage des territoires de vente entre Browning et Remington, cette carabine a été également fabriquée en Belgique pour la vente en Europe, à 4913 exemplaires seulement par la FN Herstal. Quant à elle, la Remington modèle 8 a été fabriquée à près de 70 000 exemplaires en calibres .25, .30, .32 et .35 Remington. En 1936, Remington lance la fabrication d’une version modernisée, équipée d’une crosse à poignée-pistolet, qui n’est fabriquée qu’en calibres .30, .32 et .35 Remington à environ 55 000 exemplaires jusqu’en 1950.

JPEG - 21.4 ko
En haut : une Remington modèle 8 en bas une modèle 81. La fabrication de ces armes à magasin fixe a été arrêtée voici 65 ans. Tout comme pour les Winchester modèles 1907 et 1910, ces carabines étaient en vente libre jusqu’en
1995 et n’ont jamais causé le moindre souci. Leurs cartouches, plus fabriquées depuis plus d’un demi siècle, sont aujourd’hui devenues difficiles à trouver.

Il ne s’agit donc pas d’armes extrêmement rares mais d’armes dont la diffusion est restée restreinte, qui ne sont plus fabriquées depuis 1950 et dont les munitions (plus fabriquées non plus) sont devenues difficiles à trouver. Il s’agit de plus d’une arme qui a été en vente totalement libre en France jusqu’en 1995 et dont le classement en 4e catégorie (puis en catégorie B depuis 2013), résulte d’une décision globale de classement des armes semi-automatiques résultant d’un afflux d’armes à profil militaire sur le marché français.

PNG - 102.9 ko
La version belge des Remington modèles 8 et 81 : la carabine FN 1900, qui ne fut fabriquée qu’en très petites quantités.

Un classement en catégorie D2 des carabines Remington modèles 8 et 81, ainsi que de leur version belge FN 1900, souvent peu utilisables aujourd’hui faute de munitions actuelles et d’une puissance de feu limitée, constituerait un juste retour au simple bon sens !


[1Loi n°2012-304 du 6 mars 2012, notamment l’art 2 qui modifie l’« Art. L. 2331-2. - I du Code de la Sécurité Intérieure.

Imprimer cet article

Imprimer